jeudi 9 août 2007

Logique

Sur notre lieu de vacances, Junior (4,5 ans) a trouvé, dans une caisse de jouets, un petit squelette en plastique qui le fascine au plus haut point.

Mister lui a demandé, un peu en rigolant, "alors, ce squelette, c'est un homme ou une femme ?"

Junior a répondu, très sérieusement, "c'est bien sûr un homme, il n'a pas de cheveux !"

A bientôt si vous le voulez bien,

16 commentaires:

  1. La chute des cheveux est liée à un gène et à une hormone androgène (la dihydrotestostérone), produite par les testicules. Normal donc que les eunuques ne soient jamais chauves. Et donc que les femmes, bien que les ovaires produisent un peu de testostérone, ne le soient pas non plus, ou très peu.

    Voilà, KHannibal le scientifique a parlé. ;-)

    Il n'empêche, belle déduction de Junior. Il ira loin ! ;-)

    RépondreSupprimer
  2. Mister serai-il donc un peu dégarni.... (tout le contraire d'une choucroute donc)
    PS : madame poppins tu ne seras pas sans noter les trésors d'humour que je déverse sur tes comm!! bon, pardon, hein !?)

    RépondreSupprimer
  3. PPS : ... d'humour et de fautes d'othographe donc (y'a un t à serai b... de m...!!!)

    RépondreSupprimer
  4. KHannibal, t'es sûr que t'as choisi les bonnes études ?

    François, logique comme son père, cet enfant !

    Schizozote, reviens souvent, tu sais que j'adore ton humour, surtout quand il est à deux balles ! Et j'en ai besoin quand je reviens "de chez toi"...

    RépondreSupprimer
  5. Ce n'est pas parce que je fais du droit qu'il n'y a que ça qui m'intéresse. ;-)
    Un juriste doit, en théorie, être une sorte de puit de science, non ? ;-)

    RépondreSupprimer
  6. Oui enfin, c'est pas tout à fait ça, sans vouloir te contrarier... En réalité ce gène dont tu parles code pour une Enzyme qui découpe la testotérone en une plus petite molécule qui attaque le follicule pilleux. Mais nous femme, produisont suffisemment d'androgène pour que celà nous arrive, et d'ailleurs, il y a des femme qui souffre de ce qu'on appelle l'alopécie androgénétique seulement celà se fait de manière plus généralisée et plus diffuse... par ce qu'il y a moins de testostérone et une interaction avec les oestrogènes... Mais ça peut-être tout aussi catastrophique, je t'assure!

    Mais il y a une astuce génétique... Ce gène "chauve" dominant chez l'homme (il suffit d'avoir hértité d'un seul parent) est récessif chez la femme (les 2 parents doivent avoir transmis le gène! Et en plus de ça il y a un croisement il semblerait, mais faut que je vérifie parce que j'ai vu ça y a très longtemps, que le gène chauve chez l'homme est chevelu chez la femme et inversément... à cause de mécanismes d'activation hormonaux compliqués et il y a un peu plus de copie du gène chauve masculin que du gène chevelu.

    RépondreSupprimer
  7. Celà dit ta théorie sur les eunuque est tout à fait valable car ils ne produise pas d'endrogènes du tout! et c'est bien vu, je n'y avait jamais pensé!

    Il y a aussi un phénomène de compétition qui entre en jeu, le succes reproductif d'une femme chauve est considerablement diminué, tandis que celui d'un homme chauve, bcp moins. Et c'est un phénomène non négligeable, une petite anecdote, l'incidence de la myopie à explosé depuis l'invention des lunettes... Avant, un individu myope était bien plus vulnérable et avait bcp moins de chance que les autre d'établir une dessandence, aujourd'hui ce n'est plus du tout le cas et la myopie s'est étendue de façon terrifiante...

    Merci Hendel et ses petits poids!

    RépondreSupprimer
  8. C'était pas Mendel ? ;-)
    Ou alors Händel, mais lui c'était plutôt des poids noirs sur des lignes horizontales... ;-)

    En tous cas, ça fait plaisir de lire un peu de biologie ! :-)

    RépondreSupprimer
  9. Sh@arlie et KHannibal, vous êtes au moins deux à comprendre les histoires de gènes récessifs et tout le toutim, c'est bien ! ;-)

    Bon, je ne suis pas chauve mais je suis myope ! ;-)))

    RépondreSupprimer
  10. Moizaussi chui myope ! En fait, ce sont mes "restes" de biologie génétique du gymnase... ^^

    Mais Science & Vie aide aussi, beaucoup... :-) De même que Nature, Science et The Economist... Mais quel anglais, pfiooouuuuu !

    RépondreSupprimer
  11. C'est qu'il est érudit, le petit.

    N'est-il pas démontré par la science (Khannibal, j'attends une corroboration de votre part) que la taille de cerveau et du crâne masculin est plus volumineuse que celle de la femme.

    Je suspecte que Junior l'aura à son tour remarqué.

    RépondreSupprimer
  12. Lololol! Je ne peux même pas prétexter une faute de frappe... me m est trop loin du H!!!! Un lapsus peut-être entre mes 2 passions? :D ... Ouais c'est un peu gros on est d'accord...

    RépondreSupprimer
  13. Omo-Erectus ;-))))) je vais finir par avoir un certain sentiment de solitude sur mon propre blog, moi, pauvre femme au petit cerveau !

    Sh@arlie, le lapsus était super joli ! Pour une fois, je suis bien contente qu'on ne puisse pas "corriger" les textes sur blogger !

    RépondreSupprimer
  14. Ah ouais je n'avais pas vu celà, la taille du cerveau, Lol! Non ,y a aucune différence, en archéologie quand on retrouve un squelette on se base sur la taille du bassin... si on a pas le bassin, ben pfu...

    évidemment, la taille de la boite cranienne est dépendante de la taille de l'individu, et comme les homme sont plus grand... C'est broca (cette fois pas de faute de frappe) qui s'y ai penché de près, il a malheureusement établi un classement scientifique ou l'homme noir est tout en bas tandis que l'homme blanc tout en haut... Hitler, s'en ai pas mal inspiré!

    Mais aujourd'hui on sait que celà n'a rien à voir avec l'intelligeance... En comparent les espèces on a remarqué qu'il n'y avait aucune corrélation entre la taille et l'intelligence. (sinon nous serions bien plus bêtes que nos encêtres!)

    Il faut savoir que le cerveau est composé de deux parties histologiquement differentes... Sur le pourtour il y a la substance grise qui contient les neurone, et au centre, la substance blanche qui contient les axones (petits filament qui relient les neurones entre eux), c'est cette dernière partie qui prends le plus de place.

    En suite, on sait que l'intelligeance n'est pas non plus dépendante du nombre de neurones mais du nombre de connexions qu'il y a entre ceux-ci. Le cerveau fonctionne comme un ordinateur: 0-> le courant ne passe pas; 1 -> le courant passe (dans les axones)... Les combinaison 01001010011... sont infinie Une impulsion electrique est lancée par un neurone (par un système de dépolarisation), puis une connexion plus bas avec un autre neurone module ce courant, puis encore plus bas et ainsi de suite... Nous avons un pool de neurone de reserve, tous sont actifs mais chacun de ces neurones ne fonctionne qu'à un certain pourcentage de leur capacité total. Dans la maladie d'alzheimer par exemple, depuis l'âge mur les neurones sont attaqués par les cellules immunitaires, mais les symptomes ne surviennent que très tard, quand il n'y a plus de neurones pour compenser et que tous les neurone fonctionnent à 100%. Dans la sclérose en plaque par contre c'est l'enveloppe qui entoure les axone qui est attaquée (la myéline) et l'influx ne passe plus bien (comme dans un fil dénudé), les symptomes sont bien plus précoces! (ce qui montre l'importance prépondérente des connections plutôt que des neurones)

    Autre chose, quand on regarde une coupe de cerveau au microscope, c'est un vrai gruillère, ce n'est pas du tout compacte, ce qui laisse une variabilité dans la taille du cerveau... C'est logique quand on sait que les neurones ne se renouvellent pas, ils sont tous présent à la naissance, en grandissant, c'est l'espace entre ces neurones qui grandit... autrement dit, nous avons bcp d'air dans la tête!

    Qu'est ce qui fait l'intelligeance alors, mis à part les connexions, Ahah! J'adore ce sujet, c'est mon sujet de prédilection!!!! Pour bcp, et même de grand scientifique celà se résume à la capacité d'apprendre (la plasticité du cerveau) et de réfléchir... Alors oui, si ce sont les critères l'homme est une "race supérieur" (vous avez compris que ce n'est pas mon avis) même s'il est démontré aujourd'hui que les animaux apprennent et surtout transmette à leur dessandance mais c'est moins systématique que nous, bien evidement.

    Il y a différente région du cerveau et à mon sens, toutes ont une part equivalente dans l'intelligeante... Il y a le système Lymbique, responsable des emotions que nous ne comtrôlont pas, L'amour, la peur, l'instinct, par exemple, c'est notre système lymbique qui nous le dicte... Les reptiles se limite casiment à cette partie profonde (Et pourtant, on a du mal à remettre en question sur la théorie de l'animal machine, surtout pour un vulgaire reptile!), Il y a le lobe occipital à l'arrière et temporal sur les côté, qui nous permettent de comprendre et de s'exprimer, d'analyser ce que l'on voit, ce que l'on touche, ce que l'on entands, les mammifaire possèdent tous cette région... Mais sans organe vocal développés comme nous alors ils s'exprime autrement... cette région doit être stimulée dès la naissance pour rester "plastique" comme l'entièreté du cerveau d'ailleurs. Nous avons une région complètement attrofiée contrairement aux autres mammifères à la base du cerveau qui devrait nous permettre d'être réceptifs aux sens, surtout l'odorat... Et puis nous avons cette chose qui nous rend si différent et qui s'est développée parallèlement à la bipédie: c'est le lobe frontal qui nous permets d'inhiber ou d'exagerer notre communication, de réfléchir sur nos émotions... Il s'agit donc du centre responsable entre autre bien entandu de l'hypocrisie, l'aspect faux... Et c'est elle notre essentielle différence avec les autres animaux...

    RépondreSupprimer
  15. Je suis toujours ausi fan de Junior

    bises
    Bidule

    RépondreSupprimer