lundi 15 octobre 2007

Un défaut de fabrication

Ma mère, une femme intelligente, au patrimoine génétique admirable et mon père, un homme drôle et sympathique, au patrimoine génétique tout aussi admirable que celui de ma mère, n'ont qu'un seul "tort" : lors de ma conception, un important défaut s'est glissé dans leur "oeuvre".

Ce défaut m'a privée et me privera toujours
a) de l'admirable vue que l'on a sur Paris depuis une grande roue à côté du Louvre,
b) de l'admirable vue que l'on a sur Paris et la Tour Eiffel depuis certains bureaux,
c) des plaisirs du ski dans les magnifiques montagnes suisses,
d) d'un stage d'alpinisme et de free-climbing,
e) de toute tentative de me lancer dans une formation de parachutisme.

Bref, je souffre de vertige ! Heureusement, il ne m'empêche pas de goûter à celui de l'amour !

Et vous, de quoi souffrez-vous ?

31 commentaires:

  1. Jolie chutte!

    Du vertige aussi.

    Mais je peux skier!

    RépondreSupprimer
  2. Ouille ouille ouille le chutte avec deux t!

    RépondreSupprimer
  3. Je souffre d'une bêtise démesurée et d'une capacité hors du commun à dire des conneries. Mais aussi d'un métabolisme hyper rapide. Si la dépendance à un MacBook Pro est une souffrance, alors oui j'en souffre (mais je suis masochiste !).

    Je souffre de l'adolescence de ma soeur... et d'être célibataire depuis plus d'un an. En même temps, les deux premières tares n'aident pas à améliorer la dernière. ^^

    RépondreSupprimer
  4. Ah oui, j'ai oublié : je souffre des phôte daurrtôgràffes hânan plu phynir. Ce que ça peut m'agacer...

    Bref, la liste est longue... Ma vie n'est qu'une longue souffrance... Et comme l'a dit Lenglen : "La souffrance étant tout ce qu'il reste aux misérables, quelle cruauté que de vouloir la partager."

    Bon, au dodo le François, assez raconté de conneries pour ce soir. ;-)

    RépondreSupprimer
  5. Dis, François 1er, si je donne des cours de soutien d'allemand à ton cadet, tu prendras mon aîné avec toi pour skier ? Moi, la simple idée de monter dans un téléphérique me donne des sueurs froides ! Et les pistes avec tire-fesses deviennent de plus en plus rares !

    François deuxième du nom, la soeur ne pourrait-elle pas être un intéressant moyen de rencontrer l'âme du même nom ?

    RépondreSupprimer
  6. Hmmmmm... Tu m'incite au détournement de mineur là... ;-) Je doute que les copines de ma petite soeur de 14 ans soient tentées par un mec de 20 berges. Vice versa en tous cas, C'EST PAS LE CAS ! ^^

    Si l'une d'elle a une grande soeur, why not... Mais je n'y crois pas trop. ;-)

    RépondreSupprimer
  7. Je souffre de trop manger et de regretter à chaque fois! Grave...

    RépondreSupprimer
  8. Avoir le vertige, c'est l'horreur, moi aussi j'en souffre... Alors je n'ai pas de remède pour toi. Tu sais quoi, quand nos minots iront faire du ski avec leurs pères, nous on ira en terrasse de café mater les mecs !
    bises
    nath

    RépondreSupprimer
  9. Je souffre de voir notre société si dure avec les plus faibles.
    je soufre de constater la déculturation permanente à laquelle noous sommes soumis.
    Je souffre d'observer la déification du futile (la soi-disante télé réalité"
    Je souffre d'avoir à supporter l'insondable et indigne connerie ainsi que sa myopie intellectuelle totale, absolue de la directrice de l'hôpital où je travaille
    Je souffre de la distance qui me sépare de ma petite fille de 3 ans
    Malgré ces quelques lignes, la vie est superbe.

    RépondreSupprimer
  10. En résumé sur le plan physique: je souffre de forte myopie donc impossible de me balader sans lentilles ou lunettes et je souffre de maux de dos chroniques. Bon jusque là tout va bien.

    Par contre, je souffre de TOC qui me gâche la vie, mais je me soigne, je souffre de vivre dans la différence (ceux qui me connaisse comprendrons), mais je me soigne aussi...
    Mais n'oublions pas que les épreuves de vie nous font grandir et je suis certaine que plus les problèmes sont lourds, plus on s'en sort heureux et serein.
    Qu'en pensez-vous.

    Bisous.

    RépondreSupprimer
  11. Et moi, je souffre des gencives, mais comme je sors de chez l'hygiéniste, il paraît que ça va passer.

    passer le fil passer le fil passer le fil passer le fil passer le fil passer le fil passer le fil passer le fil passer le fil passer le fil passer le fil passer le fil passer le fil passer le fil ...

    RépondreSupprimer
  12. Moi, ça va, merci.

    (À part peut-être une légère tendance à la contradiction, mais ce sont plutôt les autres qui en souffrent...)

    RépondreSupprimer
  13. Je souffre de paranoïa ;-),

    Je souffre d'attendre des gens ce qu'ils ne sont pas capable de me donner, alors ce c'est si naturel pour moi (m'enfin,j'me comprends)

    Je souffre de ne pas supporter l'imprévu, je dois tout plannifier, et avec 2 enfants, plus ça va, et "pire" c'est

    Je souffre de me sentir "une grosse merde" au boulot et de ne pas trouver un job qui me permettrait d'exprimer mes compétances

    Je souffre d'abscence de libido, d'une très forte myopie, d'une grosse baisse le l'ouïe de l'oreille droite....

    Je souffre, ces derniers temps, d'être fatiguée dès mon réveil

    Pffffffffff, j'arrête là, on ne sais jamais, si une corde venait à traîner par là :-(

    Bises

    RépondreSupprimer
  14. Je souffre d'hypocondrie et du fait de ne pas pouvoir m'empêcher de googler mes maux, ce qui me fait souvent mourir des pires maladies recensées.

    RépondreSupprimer
  15. Ces derniers jours je souffre d'un humour que personne ne comprends... Et parfois, moi-même, je ne suis plus certain de comprendre...

    RépondreSupprimer
  16. mirou - ah oui, ca aussi j'en souffre ces temps... Beaucoup même! D'ailleurs, j'en ai fait un cauchemar cette nuit... J'ai des périodes comme durant lesquels on me regarde comme un alien après que j'aie tenté un brin d'humour...

    (quoique je les comprends après avoir "écouté" mes conneries! Bon, bref...)

    RépondreSupprimer
  17. Vous ne m'en voudrez pas, j'en suis certain, d'esquiver ce sujet : il m'a l'air bien profond...

    RépondreSupprimer
  18. la myopie, moi aussi j'en souffre.
    pas pratique pour la photo!

    sinon, le vertige je ne connais pas.

    mais je déteste les sensations dans les manèges.
    comme en voiture dans les virages en épingles.
    et sur les bateaux j'ai le mal de mer.
    pas pratique pour quelqu'un qui pratique la plongée sous-marine non?

    RépondreSupprimer
  19. Bof, moi je suis (presque)parfaite! :-D mdrr Tu reconnais j'espère! ;-)

    Je souffre de ma paresse... Si je ne me lance pas des le matin dans une journée bien chargé, alors je peux glander toute une journée... (et être de mauvaise humeur tout du long!)

    RépondreSupprimer
  20. Vertige, tout pareil ! M'appuyer sur la rembarde d'un balcon m'est impossible, monter sur les dernières marches d'un escabeau est un calvaire, mais comme il faut bien changer les ampoules parfois... je me force, attrape des suées, la tremblotte, m'accroche au plafond, et suis très très très fière de mon exploit après coup !
    Pour le télésiège au ski, il faut que la barre de sécurité soit bien bien fermée, et j'enguirlande méchamment tous ceux qui s'amusent à faire bouger le siège plus que de raison...
    Je "souffre" (tout est relatif, hein !) également d'une forte pâresse, et d'un bordélisme à toute épreuve !!! (mais je ne crois pas que ça vienne de mes parents, ça...)

    RépondreSupprimer
  21. Je souffre de phobies : les poissons, les reptiles. Les uns me donnent la nausée, les autres me font carrément vomir. Avec ça, j'ai un sale caractère... J'arrête là, je vais pas alourdir l'addition !

    RépondreSupprimer
  22. Je souffre de culpabilité. Je suis une mère, c'est normal.

    A ce point, ça ne l'est plus : je culpabilise de ne rien faire dès que je glandouille un peu. Je culpabilise de trop en faire parce qu'en en faisant trop, je néglige mes gamins. Si je m'occupe de mes enfants, je culpabilise de les materner. Je culpabilise de faire un peu de shopping parce que je pourrais être en train de faire qqchose d'utile à la maison. Je culpabilise d'être étudiante parce que je ne fais pas pour mon second fils ce que j'ai fait pour le premier. Etc, etc, etc...

    Dis tonton Freud, c'est grave ?

    RépondreSupprimer
  23. Au vu de tous ces posts, je suis sûr que Miss Pop a un carnet dans son bureau dans lequel elle écrit out ce qui peut servir à dresser notre profil psychologique... ^^
    Pire que des sms (Cf. 24 heures de cette semaine), le blog de Mary. :-)

    RépondreSupprimer
  24. Je ne sais pas faire de bulle avec mon chewing-gum :(

    Bidule

    RépondreSupprimer
  25. je souffre de glandes lacrymales trop développées! c'est pénible, je pleure pour un oui pour un non, dès que je suis un peu émue, quand on me traite mal, quand je lis des horreurs dans les journaux... parfois c'est dur à gérer, surtout au bureau! mais j'assume souvent !
    et j'ai peur des manèges et des insectes!

    RépondreSupprimer
  26. Je souffre de cette distance qui rend ce Khannibal si inacessible.

    RépondreSupprimer
  27. Ysa ..... rhooo, bissss!

    de quoi je souffre ? d'une tres mauvaise education de la part de mes parents qui, pensant eveiller un sens du respect de l'inconnu, ont fait de mon ame une prisonnier du sable saharien .... Si je n'y vais pas une fois l'an, j'ai l'impression que ma vie est entre parenthese en attendant le prochain voyage. En ce moment, mon esprit tetille de joie ... nous partons dans 10 jours ! ;-)))))

    Bisous
    Lunap

    RépondreSupprimer
  28. On pourra te conseiller des stations de ski avec un minimum de télésièges et un maximum de tire-fesses, car mon cher Mister les cherche aussi avec ferveur, car il souffre, comme toi, de vertiges mais adore skier.
    Bises et à vendredi

    RépondreSupprimer
  29. J'avais le vertige dans mon jeune temps (y'a quelques années quoi), c'était aussi une tare congénitale. Et puis il y a eu l'adolescence et l'ego démesuré qui va avec. Depuis je pratique l'escalade mais je ne supporte toujours pas les ascenseur de verre
    En tous cas, non le vertige n'est pas une facilitéAlors moi je dis non à l'eugénisme.

    Bonne soirée à tous
    Bises
    Nouwanda

    RépondreSupprimer
  30. Bon, d'accord, c'est vrai, merci Franklin de me le rappeler, il y a infiniement pire que de souffrir de vertige.

    Encore que... je constate avec "plaisir" que je ne serai pas seule au bas de pistes de ski !

    Grizzli, c'est pas possible que tu manges trop, c'est juste ta taille qui n'est pas adaptée à ton poids, nuance !

    Natpointg, on dit vers 10heures sur la terrasse ?

    Sylphide, je te souhaite du fond du coeur de pouvoir trouver dans la différence la force de porter sur la vie un regard différent mais toujours plein d'amour !

    Mister, c'est bien là le problème quand on a une soeur dentiste...

    Didier Goux, vous, un esprit de contradiction ? Vous m'en direz tant ;-)

    Ysa, il y a des choses contre lesquelles on ne peut pas faire grand-chose et avec lesquelles il faut apprendre à vivre; en revanche, il en est d'autres qui sont modifiables : je suis convaincue que tu peux décrocher un autre job, dans lequel tu pourras t'épanouir réellement. Parce que, je le sais, tu es très compétente ! Et promis, je ne débarquerai pas à l'improviste ;-)

    Coacoa, je fais quoi, moi, du coup : on te prévoit une bouffe "javélisée" pour que tu ne craignes pas une maladie ? ;-)

    Mirou, que veux-tu, nul n'est prophète en son pays...

    Grizzli, toi, un alien ? Aurais-tu des griffes à la place des ongles et du sang jaune fluo ?

    STV, je vous pardonne mais c'est bien parce que c'est vous !

    Speedy80, jamais pensé à l'opération ? Moi, je n'ose pas et pourtant, je suis myope aussi.

    Claire, la perfection, c'est terrible... pour les autres ! Profite de la tienne, t'es chanceuse ! ;-)

    Je rêve, j'ai rarement eu des envies de meurtre mais sur le télésiège, j'ai songé à étrangler ceux qui faisaient balancer les nacelles ! Tu viendras me voir en prison si je passe à l'acte ?

    Mémère, avoir un "sale" caractère, c'est une chance lorsqu'on veut pas passer son temps à s'excuser ou à faire le boulot des autres ! Continue comme ça, ne change rien. Mais évite d'adopter un serpent !

    Dominique, Freud te dirait que c'est pas grave : faut juste plus souvent avoir l'occasion de ne rien faire du tout, rien de rien de chez rien : on finit par y prendre goût ! Persévère donc !

    KHannibal, j'ai fait du droit, pas psycho !

    Bidule, ça, ça doit être dur, je suis de tout coeur avec toi !

    Carole, c'est pour ça que le mascara waterproof a été inventé !

    Omo-Erectus, savez-vous que l'avion a été inventé il n'y a pas si longtemps ?

    Lunap, je te souhaite un excellent voyage, qu'il te comble de bonheur !

    Sirène, j'ai toujours trouvé ton mari sympathique mais là, je suis carrément ravie de le connaître ;-)

    Nouwanda, l'escalade ? C'est du masochisme, ça !

    Allez, à toutes et tous, excellente soirée !

    RépondreSupprimer