lundi 27 mars 2017

Il était une fois un pseudo

François, vous vous en doutiez, n'a pas reçu à la naissance comme deuxième prénom "Cuk", il lui est venu suite à une erreur de frappe : comme quoi, même un grand destin peut démarrer sur une bourde et avoir pour origine une "addiction" au jeu. 

J'ai choisi mon pseudo il y a 20 ans, un peu par nostalgie de mon enfance, un peu beaucoup parce que j'aime cette femme : l'actrice comme le personnage. 

Julie Andrews, ce n'est d'ailleurs pas seulement Mary Poppins, elle a aussi été sublime dans Victor, Victoria.


Quant à Mary Poppins, ma foi, il s'agit pour moi d'une femme libre, qui tient tête à Mister Banks et ses idées reçues, capable de danser avec un ramoneur et de gagner une course de chevaux. 

Elle fait fi des clichés et saute dans un dessin par terre pour rejoindre des pingouins, elle liquide les tâches domestiques à toute vitesse parce que la vie est ailleurs. 

Elle prend le thé au plafond d'un salon, elle connaît des mots ahurissants qu'elle prononce même à l'envers et porte avec désinvolture de magnifiques chaussures. 


Peut-être que dans 15 ans, je prendrai comme pseudo "Mamie Poppins" mais pour l'heure, je me plais à rêver que parfois, juste pendant quelques secondes, je peux moi aussi avoir un brin de folie, malgré les obligations les plus diverses de ma vie de femme, de mère, d'amie, de professeure. 

Et vous, quelle est l'histoire de votre pseudo ?

A bientôt si vous le voulez bien,

20 commentaires:

  1. Lors d'une colonie de vacances, les moniteurs nous avaient attribué des faux noms en remplaçant les voyelles de nos prénoms par une seule autre voyelle. Il y avait 6 groupes, j'étais dans celui des "u", je m'appelait donc le temps d'un été: "Muchu". Qui a très rapidement été transformé en "Michou" (je n'étais pas le plus viril des garçons de ma classe, je ne jouais pas au foot mais à l'élastique avec les filles...). Heureusement, j'ai été sauvé par un instituteur, qui m'a un jour appelé en classe de son surnom d'enfance à lui, "Michou" aussi, mais prononcé à la suisse alémanique: le "ch" se prononçant "rrr".

    C'est donc resté! Tous mes amis d'enfance m'appellent encore souvent comme ça, et la première foi que j'ai du choisir un pseudo sur internet, c'était Mirou... et je l'aime bien. Peut-être parce qu'il m'a sauvé de "Michou" et d'une existence à l'ombre du célèbres parisien aux lunettes bleues?

    RépondreSupprimer
  2. "Tu me fais penser à un gentil loup" m'a t elle dit, peu après notre rencontre. Tu es mon Ysengrain.
    Depuis…

    RépondreSupprimer
  3. Mirou, tu te retournes donc si quelqu'un t'appelle Mirou ? J'en suis à la même : dans la famille de Mathieu, les enfants ne connaissent pas mon prénom, juste mon pseudo !

    Ysengrain, c'est tellement joliment dit, par une tellement belle personne...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui oui! C'est mon nom autant que le vrai.

      Supprimer
  4. Madame Poppins, je crois bien qu'il y a eu sur Cuk une chronique qui interrogeait les Cukiens et Cukiennes sur l'origine de leurs pseudos.
    Tiens, j'irai y refaire un petit tour, sur Cuk.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Landri, j'avais oublié ce billet cukien : il m'est revenu à l'esprit en lisant la réponse de Dom ! J'admets avoir encore du mal à refaire un tour sur cuk : ça fait un peu "cimetière", il faut du temps pour apprécier y aller.

      Supprimer
  5. Pas de pseudo pour moi, juste un diminutif. J'ai eu envie de lui adjoindre une apostrophe, comme pour le faire "sonner" mieux à la lecture, pour inviter à le prononcer "Domme" et pas "Don" comme dans "Dom Pérignon".
    Et puis j'y ai ajouté "-)" pour en faire un clin d'oeil, en hommage à un ami aujourd'hui décédé. C'est lui qui m'a initié aux mails et aux smileys. Il signait ses mails "Fred:-)". Je lui ai demandé le sens de ces trois caractères; j'entends encore sa réponse: "Dépose délicatement ton oreille gauche sur l'épaule gauche". Et la lumière fut.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dom'-) tu as quoi contre le Dom Pérignon ? J'aime bien l'origine du clin d'oeil, c'est joli !

      Supprimer
    2. Je n'ai rien contre le Dom Pérignon, d'ailleurs je crois que je n'en ai jamais bu. Mais c'est juste que cela ne se prononce pas la même chose.
      Et cela n'a pas le même sens. Pour moi, c'est un diminutif alors que pour Pérignon, qui se prénommais Pierre, c'est un titre ecclésiastique. Un augmentatif, quoi!

      Supprimer
  6. Mon pseudo est plutôt un diminutif, mais qui n'a pas cours ailleurs qu'ici et sur cuk. (D'ailleurs je devrais peut-être en changer, je l'ai vu sur d'autres blogs.)
    Mais dis voir, Madame Poppins, supplémentairement à tes explications, est-ce que tu n’as pas un petit quelque chose de Julie Andrews du côté du physique ? Mais c’est ton brin de folie qui compte le plus.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. kris, en changer mais pour quoi faire ? Il est certes probable qu'il existe ailleurs mais ici, tu es unique !

      Mon physique ? J'adore l'idée qu'il soit celui de Julie Andrews : en étant très très très très très très généreuse avec moi-même, je dirais que je ressemble davantage à Annie Lennox, c'est pas tout à fait le même genre (même si je trouve que Annie vieillit admirablement bien).

      Le brin de folie, en revanche, j'espère que je l'ai parfois !

      Supprimer
  7. Je suis habitué, pour l'avoir souvent entendu prononcé, à celui qu'ont choisi mes parents ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Jean-Yves, voilà un argument de taille pour le choisir, en effet !

      Supprimer
  8. Ahhh... mon sens de l'orientation...
    Son absence plutôt !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Perduedanslecouloir, c'est un pseudo que j'adore, il est frais, drôle et j'aime les gens qui sont égarés, ce sont ceux qui trouvent le plus de choses ! J'espère que tu retrouveras souvent le chemin de mon blog !

      Supprimer
    2. Je t'adore ;-)
      Je vois plein de blogueuses que l'envie de publier reprend. Moi, pas encore... mais je continue de marquer des pages et des pages, alors qui sait ?

      Supprimer
    3. Fais-moi la promesse de m'avertir si tu blogues, ok ?

      Supprimer
  9. Sur cuk, c'était un jeu de mot pourra être sorti de mon imagination, parce que Grég reste assez courant.
    Et j'ai tenté de remplacer le é par @ un peu au hasard et il est passé.
    Donc ce fut gr@g, un truc un peu imprononçable.
    Bizarrement, je n'ai pas voulu utiliser mon pseudo que j'utilisais un peu partout, je voulais coller un peu plus à ma vraie identité. Surtout que j'ai commenté tard compte tenu que cela faisait plusieurs années que je lisais.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Greg, l'annonce de la fermeture de cuk m'a fait réaliser à quel point les gens qui lisaient depuis des années et des années sans jamais commenter étaient nombreux : ça m'a fait un drôle d'effet.

      Quant à l'arobase, j'ai cru qu'il y avait là une volonté de "faire geek" et je trouvais cela optiquement plutôt joli !

      Supprimer
  10. Je trouve aussi joli et geek, c'est pour cela que je l'ai tenté. Après, ça a été une impulsion, un truc absolument pas prémédité!

    RépondreSupprimer